Entre burn-out et bore-out : Focus sur le brown-out, ce véritable mal-être au travail

Engagement Collaborateur 7 sept. 2022

En France, près de 55% des salariés déclaraient déjà être démotivés par leur travail, selon une enquête Deloitte, datant de 2017. Dans le monde professionnel, le "brown-out" illustre une diminution de l’engagement des collaborateurs, due à un sentiment d’incompréhension des tâches qui leurs sont confiées.

Comment pallier ce phénomène qui se répand en France ?

Un véritable désengagement au travail

Chaque année, de plus en plus de salariés souffrent de ce nouveau « mal du travail » et ressentent un sentiment d’incompréhension ou d’inutilité dans leur entreprise. Le brown-out est une situation difficile à déceler pour les managers puisque les symptômes sont souvent peu visibles et les signaux sont moins évidents à identifier, contrairement à un état d’épuisement mental comme le burn-out par exemple. Ce désintérêt au travail apparaît davantage chez les collaborateurs possédant un niveau d’étude plus élevé que la tâche qui leur a été confiée, comme l’explique le spécialiste François Baumann dans son livre « Brown-out, quand le travail n’a plus aucun sens ». La perte de motivation et le désintérêt sont donc les deux facteurs principaux qui doivent alarmer les managers des entreprises, afin d’identifier et de trouver des solutions efficaces face à ce problème.

Quelles solutions pour éviter le brown-out ?

Pour lutter contre ce phénomène qui prend de l’ampleur, les managers doivent veiller plus efficacement au bien-être global des collaborateurs, en expliquant plus précisément l’utilité des tâches et en revalorisant la place de chacun au sein de l’entreprise. Ainsi, un management moins vertical permettrait de renforcer la motivation et l’engagement des équipes, ce qui contribuerait à une augmentation globale des performances de l'organisation. La revalorisation ou même le changement de poste en interne peut être envisageable pour les collaborateurs portant un désintérêt global à leur poste initial. Il est aussi important pour un salarié souffrant de brown-out d'alerter le CSE (Comité Social et Économique) de l'entreprise concernée, afin de remonter aux managers ses réclamations et ses attentes.

Passez à l'action !

Windoo, spécialiste de l'engagement collaborateur, met à disposition des experts en ressources humaines plusieurs leviers concrets. Parmi ces derniers, la montée en compétences des managers grâce à des parcours dédiés qui permettront non seulement d'améliorer leur performance mais aussi de leur faire prendre pleinement conscience de leur rôle en tant que moteur de l'équipe qu'il ou elle dirige ! Le manager pourra ainsi apprendre à déceler les signaux faibles d'une situation de brown-out en communicant de manière plus efficace avec ses collaborateurs. Parmi les autres leviers, on pourra souligner le rôle des activités de cohésion sous forme de team buildings pour rassembler, créer du lien et redonner du sens au travail collaboratif. En 2022, pas moins de 74% des entreprises qui participent à des activités de team building, constatent un regain d'efficacit, de motivation et de solidarité des salariés de l'ordre de 30% ! Alors pourquoi pas vous ?

Comme vous pouvez le voir, face au brown-out des solutions existent ! Parlons-en dès aujourd'hui !

Léo THOMAS


Mots clés

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.