De plus en plus plébiscitée par les RH, la formation en interne a de beaux jours devant elle. Ce nouveau mode de formation vient, non pas remplacer, mais s’ajouter au format plus traditionnel de formation en externe. Alors que le modèle classique était souvent dissocié du travail quotidien et synonyme d’une journée à l’extérieur en compagnie d’une dizaine d’inconnus, la formation en interne semble être davantage axée vers la pratique et cibler les enjeux du salarié.

La formation interne : de nombreux avantages

La réelle distinction entre formation interne et externe n’est pas le lieu de la formation : les deux peuvent être réalisées dans les locaux de l’entreprise ou en dehors. Elle réside plutôt dans le fait qu’en externe, une entreprise ou un prestataire est chargé de former les salariés en s’appuyant sur un contenu qui a été créé par un acteur extérieur. Dans le cas de la formation interne, c’est l’entreprise qui défini le sujet ainsi que le contenu qui sera enseigné à ses équipes. L’entreprise peut toutefois faire appel à un prestataire extérieur ou désigner l’un de ses collaborateurs pour effectuer cette mission.

Modelées par l’entreprise, les formations en interne sont donc davantage ciblées. Elles répondent généralement à des problématiques précises rencontrées dans le travail telles qu’une évolution de poste ou un manque de compétences de la part du salarié dans un domaine précis. Exit les collaborateurs insatisfaits des formations et qui ne voient pas de réel rapport avec leur poste ! L’atout majeur des formations en interne est qu’elles sont entièrement personnalisables et peuvent ainsi répondre aux attentes du salarié et à celles de l’entreprise.

Mais aussi, les formations en interne sont généralement moins théoriques ! Leur visée opérationnelle implique des exercices d’un genre nouveau tels que des jeux de rôle. Les échanges sont également simplifiés car les équipes se retrouvent entre elles. Il est ainsi plus aisé pour le formateur d’accompagner le groupe sur des problématiques propres à l’entreprise, voire au service.

L’aspect horaire est également à prendre en compte. Dans le cadre des formations en interne vous pourrez également décider de fixer les créneaux horaires les plus pratiques pour vous. Certaines entreprises forment sur le temps de travail des équipes, d'autres préfèrent intervenir en dehors. La flexibilité de ce format vous permettra ainsi un retour sur investissement plus conséquent en fonction de vos besoins et de votre culture d'entreprise.

Comment désigner un formateur en interne ?

Si vous optez pour la formation interne, encore reste-t-il à savoir si vous souhaitez faire appel à un prestataire ou désigner l’un de vos salariés pour s’acquitter de cette mission. Les deux options ont leurs avantages mais le fait de responsabiliser l’un de vos collaborateurs peut avoir des effets très bénéfiques pour lui (une montée en compétences accompagnée d’une prise de recul sur son activité professionnelle et une revalorisation de son poste dans un contexte d’aplanissement des rapports hiérarchiques) ainsi que pour les apprenants. De plus, cela permet de capitaliser sur les savoir-faire : la connaissance du travail quotidien et de l’entreprise permettra à votre formateur de personnaliser l'atelier jusque dans les moindres détails afin d’apporter un contenu pertinent à ses collègues.

Vos managers pourront ainsi s’impliquer dans la montée en compétences de leurs équipes mais aussi transmettre la culture d’entreprise par le biais d’un apprentissage. La pédagogie que vos experts gagneront ne sera pas vaine ; bien au contraire, elle se ressentira dans toutes leurs interactions avec leurs collègues. Vous pourrez alors compter sur la formation informelle qui se mettra naturellement en place. Le formateur devenant le référant sur le sujet qu'il a animé, il sera sans doute, par la suite, amené à développer certains points évoqués durant la formation. En cas de besoin de la part de vos équipes, elles pourront également faire appel à lui. Recontacter un formateur après un atelier n'est pas toujours simple, la proximité de votre manager sera alors un moyen facilitant l'obtention de la connaissance.

Cependant, pour que l’un de vos collaborateurs puisse dispenser une formation interne, il est nécessaire de faire une demande d’agrément de formation auparavant. Pour ce faire, il faut faire une « Déclaration d’activité d’un prestataire de formation » en vue obtenir un numéro d’enregistrement auprès du Ministère du travail (DIRECCTE ex-DRTEFP).

Vous pouvez également faire financer votre formation en interne par votre OPCA. Pour cela, vous devez établir un cahier des charges de votre formation interne. Celui-ci doit comprendre les objectifs, le programme ainsi que le mode d’évaluation de la formation. Il vous faudra ensuite vous assurer auprès de votre OPCA que la formation répond à la définition légale d’une action de formation (qu’elle respecte les conditions de fond et de forme) tel que le prévoit le Code du Travail.

Former les seniors : apprendre à apprendre

Toutefois, il apparaît que l’on ne s’improvise pas formateur. Bien que certaines personnes aient des capacités pédagogiques innées, il n’en reste pas moins que l’enseignement est un métier qui demande de la rigueur et un réel apprentissage. Transmettre un savoir de manière formelle n’est pas anodin, surtout si le salarié ne s’est jamais risqué à le faire auparavant.

Aussi, il est nécessaire de former vos futurs formateurs afin de leurs donner les clés. De nombreux organismes proposent des formations afin d’apprendre à de futurs formateurs à créer un contenu pédagogique efficace et cohérent, à utiliser les outils adaptés et à appréhender les techniques essentielles de transmission des compétences.