Le principe du "Management 3.0" est de fédérer et de libérer les collaborateurs. Une nouvelle ère est en marche au sein de l'entreprise, avec une organisation plus agile, plus réactive et plus performante. Il s'agit de mettre en place un climat de travail d'excellente qualité.

Un peu d'histoire

Très longtemps, le management de l'entreprise a été une question de hiérarchie, de relation entre le donneur d'ordre et l'exécutant. Cependant, les choses évoluent et les manières aussi. Il ne s'agit plus seulement d'un rapport de force entre les différents partis, mais d'une collaboration basée sur la communication et l'échange

Avant la version 3.0, il y a eu la 1.0 et la 2.0. La première correspondait à la vision tayloriste du management. Elle reposait sur le fait que les gestionnaires possédaient la connaissance et le pouvoir d'exécution. La seule possibilité de progresser au sein de l'entreprise était de s'élever dans la hiérarchie. En ce qui concerne la seconde version, elle proposait une participation beaucoup plus importante des salariés dans les décisions. Avec cette nouvelle technique de management, ces derniers étaient nommés des "collaborateurs". Toutefois, le manageur conservait une grande partie de son pouvoir et une position dominante sur les collaborateurs qu'il dirige.

Quel intérêt à mettre en place le management 3.0 ?

Le principe est d'instaurer de nouvelles pratiques afin de mieux équilibrer les relations entre les collaborateurs. Le niveau d'information doit être identique, avec une transparence maximale. Les point encouragés sont : l'autonomie, l'auto-organisation, la prise de risque et l'innovation.

Qu'il s'agisse du manageur ou du collaborateur, ils disposent de plus de liberté et peuvent discuter des objectifs à atteindre en équipe. C'est en effaçant l'écart entre les deux que chacun peut s'épanouir dans son travail.

Les avantages

L'intérêt est d'obtenir de meilleurs résultats sans avoir la frustration de la contrainte. Pour cela, il est nécessaire de favoriser l'autonomie et un management plus transparent.